­

Aides donne la parole au Sida

Du 1er mai au 8 juin, le sida s’est exprimé via les réseaux sociaux. Il donnait son avis et commentait des articles sur Facebook, il twittait sur tous les événements en signant #jesuisla, il se présentait comme un profil classique sur Tinder et Grindr, il avait son profil Linked In ainsi qu’une page Instagram.

«Le sida a 32 ans, sa vie sociale passe donc par les réseaux sociaux. C'est là qu'il peut rappeler chaque jour son omniprésence. L'occasion pour les internautes de le croiser par hasard et de découvrir le témoignage de ce personnage invisible mais bel et bien là, cynique et désinvolte», explique Aides.

Phase de révélation

Après cette phase interactive et conversationnelle, WNP a organisé une phase de révélation, qui commence aujourd’hui, lundi 8 juin. Dans ce cadre, l’agence a conçu un film et un spot radio donnant là encore la parole au virus (et �� Gaspard Proust), glissant que si on l’oublie, lui ne nous oublie pas.

En presse et affichage, une campagne met en avant les prises de parole les plus emblématiques du sida. Le dispositif se conclut sur la signature «Pour le faire taire: Aides.org», qui renvoie vers un site où se trouve une pétition invitant chacun(e) à se mobiliser pour le faire taire pour de bon.

Oceane Redon

Scroll to Top