­

Klesia a le quiproquo bienveillant

Le groupe de protection sociale Klesia, né il y a trois ans, prend la parole pour la première fois avec une campagne signée Havas Paris. Quatre films démarrent sur des scènes de petites actions généreuse du quotidien: tendre un mouchoir à quelqu'un qui éternue, offrir des fleurs à sa dulcinée, servir un café à sa compagne encore ensommeillée, etc.

Mais rapidement le spectateur se rend compte du quiproquo: celui qui reçoit les mouchoirs les vend car il est pharmacien, celle qui se voit tendre des fleurs est fleuriste et le café n'est autre que celui que la serveuse doit apporter à son client.

Une manière de souligner, avec la signature «Vous passez tout votre temps à prendre soin des autres… et vous, qui prend soin de vous?», que Klésia est là pour prendre soin de ses clients professionnels en usant de codes qui bousculent un peu les communications traditionnelles du secteur.

Anaïs Richardin

Scroll to Top