­

«La bonne idée a toujours été primée»

«Le jury était exigeant, passionné, très “américain”, mais il cherche encore à définir le périmètre de la catégorie. Du coup, dans le fond et c'est rassurant, la bonne idée a toujours été primée, mais dans la forme, ça a beaucoup parlé frontière, périmètre et format et manqué un peu de spontanéité et donc de coups de cœur. Je suis toutefois très content de ce qui été primé. Les Gold sont mérités avec une grande préférence pour la campagne “Madden Season” [pour EA Sports, réalisée par Hungry Man Los Angeles], vrai modèle d'entertainment et qui, potentiellement, aurait pu être un Grand Prix. Tout comme L'Oréal Paris, qui réussit à merveille l'équation entre brand entertainment et brand utility [avec le dispositif «Make Up Genius» de McCann Paris].

Mention spéciale également pour The ALS Association [avec «The Ice Bucket Challenge»], qui restera pour moi un “best case” en social.

Ces trois exemples présentent trois formats différents, car tout est potentiellement du brand content. Du coup, la catégorie part vraiment dans tous les sens et c'est ce qui en fait l'intérêt. Mais c'est aussi ce qui rend d'autant plus rude la tâche de trouver un Grand Prix... On n'a pas envie de donner une référence, de dire qu'il faut faire tel ou tel genre de format pour gagner l'année prochaine. Il y a un vent de liberté dans cette catégorie qu'il faut préserver. Et il y a surtout tout à inventer...

Pour moi, il n'y a pas de tendance particulière, même si la catégorie la plus fournie en short list était Branded Live Experience. Mais encore une fois, si on prend les résultats, les formats sont tellement différents, autant que les thèmes! On va dire que la vraie tendance est au... branded content!»

Oceane Redon

Scroll to Top